lieux mythologie grecque

Si les Grecs eux-mêmes ont très tôt entamé une réflexion sur leurs récits mythologiques, ce n'est que dans la seconde moitié du XIXe siècle, avec le développement des sciences humaines, que la mythologie se constitue en une discipline à ambition scientifique, une « science des mythes » : c'est ce que Marcel Detienne nomme, dans son livre éponyme, « l'invention de la mythologie »[100]. Bruit Zaidman et Schmitt Pantel (1991), p. 10 et p. 12. Mythologie Grecque. Les dieux ne consomment pas la même nourriture que les mortels : le nectar et l'ambroisie sont leur nourriture d'immortalité[65]. L'émergence de l'anthropologie, parallèlement à la découverte par les ethnologues de nombreux peuples possédant eux aussi des mythologies complexes, amène les chercheurs à s'interroger sur l'histoire des religions et à publier les premières études de mythologie comparée. The Sacrificial Rituals of Greek Hero-Cults in the Archaic to the Early Hellenistic Periods. Dieu suprême de la mythologie grecque, Zeus, (Gr. Pour ce qui est des sources écrites, signalons d'une part l'épigraphie, d'autre part la littérature antique : Depuis l'Antiquité, la mythologie grecque n'a pas cessé d'exercer une influence considérable sur les arts et les lettres, mais aussi plus généralement la culture de nombreuses régions du monde. À l'époque archaïque et encore à l'époque classique, la poésie est le domaine par excellence de l'évocation des mythes : au sein de la société grecque, les poètes restent les voix les mieux autorisées à relater les récits fondateurs de la mythologie[7]. Quand vous pensez aux montagnes les plus emblématiques du monde, je suis presque sûre que le Mt Olympe, situé en Grèce, fait partie de votre liste ! James George Frazer, dans Le Rameau d'or (The Golden Bough), considère au contraire que le mythe précède le rite et que ce dernier permet de réactiver les puissances vitales évoquées par le mythe[107]. L'historien ancien croit d'abord et ne doute que sur les détails où il ne peut plus croire », « les poètes de la Grèce ont une aversion instinctive pour tout ce qui est excessif ou monstrueux. Tweetez. L'étude du grec ancien se répand à nouveau en Europe de l'Ouest à la faveur de la Renaissance, occasionnant des traductions nouvelles qui popularisent massivement les auteurs grecs. Plusieurs nouveaux courants d'interprétation de la mythologie grecque se développent au cours du XXe siècle. Dans la poésie archaïque, Hésiode, dans Les Travaux et les Jours, élabore un mythe des races où il intercale les héros comme une race à part entière de demi-dieux venue après les trois premières races métalliques (d'or, d'argent et de bronze) et avant l'humanité de l'époque présente, qu'il qualifie de race du fer ; il caractérise les héros par leur bravoure et leur justesse, et évoque leurs exploits pendant la guerre des sept chefs contre Thèbes et pendant la guerre de Troie. A propos des cookies: pour améliorer votre expérience, itinari.com utilise des cookies. Mythologie Grecque et Romaine de Pierre Commelin est aussi un classique de ce genre d’ouvrage. Chaque puissance naturelle peut être représentée par une divinité. À l'époque archaïque, plusieurs poètes, comme le Crétois Épiménide, le Lacédémonien Alcman ou l'Argien Acousilaos, ainsi que des philosophes présocratiques comme Phérécyde de Syros, composent d'autres cosmogonies[37]. Ces cosmogonies existaient déjà à l'époque d'. C'est une aventure fantastique, une quête, une affirmation de la vie - et tout cela se termine à Ithaque où Ulysse, après de nombreuses mésaventures, rentre chez lui. La dernière modification de cette page a été faite le 13 avril 2020 à 13:11. itinari est une plateforme de référence pour les voyageurs curieux de tous les pays. Bruit Zaidman et Schmitt Pantel (1991), p. 10. Son nom grec, Pandora, signifie « don de tous les dieux » : Héphaïstos la façonne dans de la terre et chacun des dieux est invité à lui faire présent d'une qualité physique ou d'un vêtement. Le Parthénon d’Athènes, lieu de culte de la déesse Athéna. Publié le 20/12/2015 - 2318 parties, rédigé par gregnalex. Les chercheurs britanniques regroupés sous le nom d'école de Cambridge développent plusieurs théories divergentes à ce sujet. C'est dans ce contexte que s'inscrivent par exemple le mythe d'Er au livre X de La République et les différents récits du Banquet, dont le mythe de l'androgynie placé dans la bouche d'Aristophane. Pélops, fils de Tantale, s'installe en Élide, dans le Péloponnèse, où il a de nombreux descendants, les Pélopides, qui règnent sur plusieurs cités du Péloponnèse. Ilithye. Mythes et mythologie de Félix GUIRAND et Joël SCHMIDT, Larousse, 1996. De plus il existe des sources multiples et divergentes sur l'histoire des divinités. Dans le Panégyrique, Isocrate évoque le mythe de l'autochtonie des Athéniens pour justifier leur prétention à la supériorité sur les autres cités[24], et, dans le Philippe, adressé à Philippe II de Macédoine, il rappelle la parenté entre les ancêtres du roi macédonien et les cités grecques pour le convaincre de leur venir en aide[25]. La postérité contemporaine de la mythologie grecque reste extrêmement abondante et variée de nos jours. Les historiens britanniques des religions, Edward Tylor puis Andrew Lang, proposent une approche radicalement différente, qui vise à comparer la mythologie grecque à celle de peuples non pas antiques mais contemporains, comme les Indiens d'Amérique du Nord ou les aborigènes australiens, et qui propose une vision évolutionniste de l'histoire, au sein de laquelle le mythe est un stade du développement de la pensée[104]. Car Hésiode et Homère ont vécu, je pense, quatre cents ans tout au plus avant moi ; or ce sont leurs poèmes qui ont donné aux Grecs la généalogie des dieux et leurs appellations, distingué les fonctions et les honneurs qui appartiennent à chacun, et décrit leurs figures »[8]. Hésiode, dans la Théogonie, n'explique pas la création des hommes : ils apparaissent dans son poème au moment du partage de Mékôné et de la ruse de Prométhée, récit qui explique surtout les modalités du sacrifice, l'une des pratiques cultuelles fondamentales de la religion grecque. Tout savoir sur la mythologie grecque et les dieux grecs : comparaison des dieux grecs et des déesses dans la mythologie grecque. Trouver le lieu avec tous les indices. Anthropogonies : la création de l'humanité, Hadès, Tartare et autres conceptions de l'au-delà, Réception et interprétation des mythes grecs, « Quelle est l'origine de chacun de ces dieux ? Mais ces manifestations d'esprit critique ne constituent pas un appareil de preuves et de variantes, qui sous-tendrait tout son texte, à la manière de l'appareil de références qui couvre le bas de toutes nos pages d'histoire : ce sont uniquement des endroits désespérés ou douteux, des détails suspects. Sites Mythologica Les événements décrits dans les différentes théogonies se déroulent donc dans un temps apparemment parallèle à celui de l'humanité, dont les durées ne sont pas transposables. Voilà ce que les Grecs ignoraient hier encore, pour ainsi dire. Longtemps après la disparition des religions grecque et romaine, la mythologie grecque est utilisée comme sujet d'inspiration par les artistes, et continue à l'être de nos jours. Un autre lieu de l'au-delà est le Tartare. L'encyclopédie de la mythologie : Dieux, héros et croyances du monde entier de Neil PHILIP, Editions Rouge et Or, 2010 Mythes et légendes du monde entier; Editions de Lodi, Collectif 2006. Voir plus d'idées sur le thème mythologie grecque dieux, mythologie grecque, dessins disney. Les héros font l'objet d'un culte héroïque : comme le culte des morts, ce culte se développe autour du tombeau du héros, mais, contrairement à un mort ordinaire, un héros est, de fait, honoré comme une puissance divine à part entière, qui peut rendre des oracles ou accorder protection ou guérison à qui vient le prier[87]. Les premières œuvres littéraires connues de la littérature grecque ancienne, l’Iliade et l’Odyssée, deux épopées que les Anciens attribuaient à Homère, se rapportent à ce mythe : l’Iliade relate la querelle entre Agamemnon et le héros Achille pendant la dixième année de la guerre, tandis que l’Odyssée détaille le long et périlleux retour chez lui d'Ulysse après la fin de la guerre, dont elle raconte a posteriori plusieurs épisodes. Pour une analyse du mythe des races, voir par exemple Jean-Pierre Vernant, « Le Mythe hésiodique des races. Les personnages et les événements mythiques rapportés par la tradition étaient pour les Grecs, du moins dans leurs grandes lignes, des réalités historiques relevant d'un passé lointain et servaient donc de base de travail aux historiens antiques. Aussi connu comme la maison des 12 dieux de l'Olympe, le Mont Olympe est un endroit plein de faits mythologiques et de significations cachées ! Les travaux de Müller permettent aux mythologues d'accorder une attention plus rigoureuse aux contextes précis, géographiques, historiques, culturels et religieux, dans lesquels se développent les mythes. Amoureuse de la nature, passionnée de sports d'hiver et obsédée par Erasmus, j'écris toujours sur ces sujets. Les auteures indiquent également que, contrairement à une théorie réfutée par la suite, qui distinguait les cultes divins « ouraniens » et les cultes héroïques « chtoniens », les modalités du culte des héros étaient en fait, le plus souvent, très proches de celles du culte des dieux. Plusieurs types de sources antiques sont intéressants pour l'étude de la mythologie grecque. Un autre endroit jouant le même rôle de séjour éternel agréable est les Îles des Bienheureux. Platon lui-même, dont la pensée s'inscrit par ailleurs dans la continuité de la religion traditionnelle[29], ne rejette pas le concept de muthos conçu comme récit et ne s'interdit nullement d'y recourir. Ainsi, la chasse au sanglier de Calydon rassemble plusieurs héros autour de Méléagre pour traquer et abattre le sanglier monstrueux. L’Iliade et l’Odyssée présentent déjà deux conceptions différentes de l'héroïsme : Achille recherche la gloire et l'obtient par ses exploits militaires, tandis qu'Ulysse ne convoite que le retour dans son pays et recourt avant tout à la parole et à la ruse, la mètis, pour parvenir à ses fins[90]. Selon Müller, les mythes trouvent donc leur origine dans des métaphores renvoyant aux puissances de la nature ; Müller développe une interprétation « solaire » expliquant l'ensemble des mythes par des références au soleil et à la lumière, tandis qu'Adalbert Kuhn préfère les expliquer par l'impression laissée sur les peuples préhistoriques par les phénomènes naturels violents tels que les orages et les tempêtes. Tout récit légendaire prend place dans un lieu, quand celui-ci n’est pas le sujet même du mythe. 2020 - Découvrez le tableau "Mythologie grecque dieux" de Lena Vanpoucke sur Pinterest. La mythologie grecque nous est parvenue grâce à un vaste ensemble de textes dont les plus anciens sont les épopées d'Homère et les poèmes d'Hésiode, principalement la Théogonie, mais aussi par les arts picturaux comme la céramique ou par les monuments sacrés. J.-C. Il opère un choix parmi ce qu'a transmis la tradition et en donne un exposé systématique, cohérent, en prose, en enlevant les éléments qui lui paraissent invraisemblables : il réduit à vingt le nombre des filles de Danaos, qui en possède cinquante dans la tradition à laquelle il s'oppose, et il fait de Cerbère un simple serpent à la piqûre fatale, mais il conserve certains éléments merveilleux comme les unions entre dieux et mortelles[16]. Tous les récits mythiques que cachent ces lieux légendaires sont révélés en détail dans cette page ! La question de la continuité entre le temps des dieux et le temps des hommes, apparemment difficile à résoudre, semble pouvoir s'expliquer par des phénomènes de synthèse, de simplification et de symbolisation d'événements concrets (conquêtes, rituels, etc.). Corinthe, une ville-état dans la Grèce antique, Sparte, et Olympie, ville berceau des jeux les plus célèbres de l'histoire (les jeux olympiques), se trouvent dans le Péloponnèse. Les poèmes mythologiques les mieux conservés restent relativement vagues sur ce sujet. pratiques cultuelles fondamentales de la religion grecque, Lexicon Iconographicum Mythologiae Classicae, Compte rendu par Jesper Jensen sur le site Bryn Mawr Classical Review le 23 juin 2003, Liste des divinités de la mythologie grecque, Liste de créatures fantastiques de la mythologie grecque, Mythologie grecque dans l’art et la littérature occidentaux, https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Mythologie_grecque&oldid=175085010, Article pouvant contenir un travail inédit, Catégorie Commons avec lien local identique sur Wikidata, Portail:Religions et croyances/Articles liés, licence Creative Commons attribution, partage dans les mêmes conditions, comment citer les auteurs et mentionner la licence. Lat. Il est notable que les Anciens mêlaient les événements de leur mythologie à ceux de leur histoire. Quelles formes avaient-ils ? Bruit Zaidman et Schmitt Pantel (1991), p. 142. Ont-ils toujours existé ? Ce caractère surhumain est mis en valeur par les matières précieuses utilisées pour les statues, par exemple chryséléphantines[67]. Une anthropogonie (de anthrôpos, « homme », et gonos, « création ») est un récit de l'apparition de l'humanité. L'autre passeur des morts le plus fréquent est le nocher Charon. En plus de son utilisation constante dans les arts et les sciences humaines comme la psychanalyse et son complexe d'Œdipe, la mythologie grecque fournit des récits très riches sur lesquels sont basés la plupart des problématiques et des thèmes de la littérature occidentale, que l'on peut encore apprécier aujourd'hui. La Grèce antique est le berceau de la mythologie grecque et romaine. Plusieurs ensembles de récits mettent en scène des héros d'origines diverses prenant part à une entreprise collective[97]. L'absence de dogme ou de canon religieux n'est bien sûr pas synonyme d'absence de croyance. En Europe de l'Ouest, la mythologie grecque est connue au Moyen Âge de manière souvent indirecte, par l'intermédiaire de libres traductions ou d'adaptations latines des écrivains grecs. Car Hésiode et Homère ont vécu, je pense, quatre cents ans tout au plus avant moi ; or ce sont leurs poèmes qui ont donné aux Grecs la généalogie des dieux et leurs appellations, distingué les fonctions et les honneurs qui appartiennent à chacun, et décrit leurs figures », « […] je souhaite que la légende, épurée par la raison, se soumette à elle et prenne l'aspect de l'histoire. Les vases destinés à recevoir le vin, par exemple, représentent eux-mêmes des banquets ou des scènes mythologiques liées à Dionysos, qui ne peuvent être comprises que si on les replace dans ce contexte du banquet grec[13] ; ils mettent volontiers en scène des figures comme les satyres, qui sont assez peu présents par ailleurs dans les textes, mais qui apparaissent très souvent sur les vases dans des scènes typiques[14]. Les épopées d'Homère évoquent aussi une langue des dieux différente de celles des mortels[66]. Les romains l'ont reprise, changeant le nom des dieux, par exemple Zeus, dieu grec est appelé Jupiter en romain et Héraclès devient Hercule. Plusieurs générations après viennent Égée puis son fils Thésée, auquel sont attribués de nombreux exploits. L'enlèvement d'Hélène, femme de Ménélas, roi de Sparte, par le Troyen Pâris, débouche sur l'organisation d'une grande expédition militaire menée par le frère de Ménélas, Agamemnon, rassemblant des rois venus de toute la Grèce, qui assiègent Troie pendant dix ans. Le Parthénon, la plus grande merveille de l'Acropole avec son imposante figure, Delphes et le Temple d'Apollon, le temple de Poséidon et Epidaurus se trouvent tous dans la ville d'Athènes et ses environs. Ces îles sont évoquées pour la première fois par Hésiode dans un passage de son mythe des races dans Les Travaux et les Jours[58], où il écrit qu'au moins une partie de la race des héros y séjourne après la mort. La mythologie fournit les sujets de la majorité des péplums situés en Grèce antique, au contraire de la Rome antique que le cinéma aborde surtout par le biais de sujets historiques. Les Grecs connaissaient plusieurs cosmogonies, c'est-à-dire des récits relatant la naissance et la mise en ordre progressive du cosmos, le monde organisé . Longtemps associée à une culture académique, la mythologie grecque inspire également la culture populaire, mais sous des formes différentes. Plusieurs écoles d'interprétation des mythes se développent alors. Müller espère ainsi remonter à un noyau primitif du mythe, derrière lequel il pense retrouver la trace d'événements historiques réels plus ou moins déformés[105]. Des textes comme la Théogonie d'Hésiode et les épopées d'Homère ne sont donc pas des textes sacrés : ce sont des œuvres littéraires proposant une vision parmi d'autres de la création du monde et des généalogies divines, mais elles ne se proposent pas de dicter ce qu'il faudrait obligatoirement croire. Les deux fils d'Atrée, Agamemnon et Ménélas, sont fameux pour leur rôle dans la guerre de Troie. 66 pays5346 récits de voyage inspirants123860 endroits référencés. Le Grec Évhémère semble avoir été le premier à émettre l'hypothèse que les récits mythologiques sont des déformations de faits historiques réels. Lieu célébre à plusieurs titres dans la mythologie - Pays légendaire des Centaures. Zeus prend le pouvoir à son tour, cette fois définitivement[74], et c'est lui qui, en s'unissant à plusieurs divinités, enfante la seconde génération des dieux de l'Olympe : Athéna (fille de Zeus seul : elle sort de son crâne après qu'il a avalé Métis)[75], Apollon et Artémis (enfants de Zeus et de Léto)[76], Arès (fils de Zeus et d'Héra)[77], Hermès (fils de Zeus et de Maïa)[78] et Dionysos (fils de Zeus et de la mortelle Sémélé)[79]. Lieux des Enfers dans la mythologie grecque. Des hommes et des dieux La culture générale passe aussi par les mythes grecs antiques. Celle que nous connaissons le mieux, car elle nous est parvenue en entier, est celle que compose Hésiode dans la Théogonie et selon laquelle existe (ou apparaît) d'abord Chaos, puis Éros et Gaïa (Terre), laquelle engendre Ouranos (Ciel), Pontos (Flot marin) et d'autres divinités, tandis que Chaosen engendre d'autres, les différentes lignées donnant peu à peu naissance, a… Jupiter (XVIe) Benvenuto Cellini © Museo del Bargello, Florence Lors du partage du monde entre ses frères Poséidon et Hadès, il hérita de la souveraineté sur les airs et les terres émergées. Le mythe hésiodique a fait l'objet de nombreuses études mythologiques[89]. Les très nombreuses recherches archéologiques des XIXe et XXe siècles ont voulu conforter et affiner cette approche. Voir plus d'idées sur le thème mythologie grecque, mythologie, mythologie grecque et romaine. L'Odyssée, qui à mon avis est l'une des plus grandes histoires jamais racontées, a tout : Cyclope et mangeurs de lotus, Circe transformant les marins en porcs, une femme conquise par des prétendants, un chien fidèle jusqu'au bout, et une tension continue qui ne finit jamais ! En plus des épopées d'Homère, plusieurs autres ont été composées par d'autres auteurs à l'époque archaïque. Gantz (2004), p.292-296. Comme tous les séjours des défunts dans les mythologies, il existe un lieu pour les bonnes âmes chez les grecs. Dès Homère, les morts sont imaginés comme des ombres immatérielles et sans force qui errent dans l'Hadès pour l'éternité. Chez Homère, ils sont nommés l'« Hadès », du nom du dieu Hadès, qui y réside et y règne sur les morts en compagnie de son épouse Perséphone. M. C. Howatson (dir., 1993), article « Héros », p. 497-498. Mythologie. Nos rédacteurs passionnés dévoilent pour eux les endroits à ne pas manquer. Lieu de la mythologie grecque‎ – 53 P • 4 C. I Île légendaire‎ – 7 P. L Lieu de la mythologie aztèque‎ – 13 P • 2 C Lieu du shinto‎ – 6 P. N Lieu de la mythologie nordique‎ – 52 P • 1 C. R Cependant, cet anthropomorphisme et cette proximité entre les dieux et les hommes n'est qu'apparente : comme le montre Françoise Frontisi-Ducroux dans un article du recueil Corps des dieux[62], la religion grecque ne cesse de mettre en évidence l'écart qui sépare les dieux et les humains. Regroupées sous le nom de Cycle troyen, elles racontaient l'ensemble de la guerre, de ses origines à ses conséquences lointaines ; aujourd'hui perdues à l'exception de quelques fragments, elles nous sont surtout connues par des résumés ou des réécritures plus récentes[99]. Partagez. Lorsqu'au chant XIX Phénix raconte à Achille le mythe de la chasse du sanglier de Calydon[10], il l'adapte afin de faire de Méléagre, le principal protagoniste de son récit, un anti-modèle victime de son tempérament colérique, afin de montrer à Achille qu'il a tort de persister dans sa propre colère en refusant de revenir au combat[11]. De plus il existe de grades sources multiples sur l'histoire des divinités. Les inscriptions consignant des décrets d'alliances entre cités témoignent du même genre de recours aux généalogies mythiques comme argument dans les accords diplomatiques entre deux cités[26]. (Entre parenthèses, les homologues romains des divinités grecques). Gaïa et Ouranos s'unissent pour former le premier couple divin, et ils donnent naissance à douze Titans, six fils et six filles. Au chant XIV de l’Iliade, Héra feint de rendre visite à Océan et Téthys, qu'elle qualifie de « père et mère des dieux »[33], ce qui peut constituer une allusion à une cosmogonie différente où Océan et Téthys seraient les deux divinités originelles. Dans la mythologie grecque, fille de Tantale et épouse d'Amphion, roi de Thèbes. La Théogonie contient, juste après, une description du Tartare, dont la géographie est assez confuse : elle place le Tartare tantôt sous la terre, tantôt dans un endroit indéterminé aux limites du monde[54]. Le structuralisme, dont l'un des grands représentants est Claude Lévi-Strauss qui publie Anthropologie structurale en 1958, abandonne l'idée de remonter à un noyau primitif d'un mythe et considère au contraire un mythe comme l'ensemble de ses variantes, qu'il s'agit d'étudier en les comparant les unes aux autres. Mais si parfois, dans son orgueil, elle ne se soucie guère d'être crédible et refuse de s'accorder avec la vraisemblance, je solliciterai l'indulgence des lecteurs, et les prierai d'accueillir de bonne grâce ces vieux récits »[20]. L'histoire de Thèbes est surtout indissociable de celle de Labdacos et des Labdacides, dont font partie Laïos et Jocaste et leur fils Œdipe, qui, à son insu, tue son père et épouse sa mère. L’Odyssée situe l'Hadès aux confins du monde, au-delà du fleuve Okéanos, près du pays des Cimmériens (nom d'un peuple réel). Cronos prend le pouvoir en châtrant son père Ouranos, dont les organes génitaux, tombés dans l'océan, donnent notamment naissance à Aphrodite[72]. Atalante (en grec ancien Άταλάντη/ Atalante) est une héroïne redoutable, vierge chasseresse et seule femme Argonaute, dans la mythologie grecque. 2016 - Découvrez le tableau "Mythologie grecque" de Pascale Blanchard sur Pinterest. Par la suite, Jane Harrison elle-même et les auteurs qui poursuivent les recherches dans ce domaine, comme Bronisław Malinowski, Edmund Leach, Walter Burkert et plus tard Georges Dumézil, mettent davantage en valeur la complémentarité du mythe et du rite au sein d'un contexte socioculturel donné et montrent que, selon les cas, les relations entre les deux varient énormément[107]. Les héros se répartissent ainsi en grandes familles, souvent nommées d'après le héros qui est à leur origine (Labdacos et les Labdacides, Pélops et les Pélopides, Cécrops et les Cécropides, etc.). Je souhaite recevoir la newsletter itinari.com. Bruit Zaidman et Schmitt Pantel (1991), p. 142. Ce texte a été traduit en Français à partir de la version originale en English. En continuant à utiliser notre site, vous acceptez notre Politique en matière de Cookies, notre Politique de Confidentialité et nos Conditions d'Utilisation. J.C.). J.-C., le fondateur du pythagorisme. Cette volonté d'épurer le mythe par la raison (le logos) témoigne de l'influence de Platon ; mais la prudence de Plutarque envers les mythes n'est nullement le signe d'une méfiance envers la religion en général, puisqu'il fait preuve d'une foi profonde et exerce un temps la charge de prêtre d'Apollon à Delphes[21]. C'est une petite île inhabitée, manquant d'eau, et dépourvue de port, inaccessible dès que le vent se lève. Hérodote, dans l’Enquête, rapporte les traditions dont il a entendu parler et fait état des différentes versions contradictoires, sans toujours se prononcer sur leur véracité[17]. La dernière modification de cette page a été faite le 25 octobre 2015 à 15:37. Dans la Théogonie d'Hésiode, les Titans, à l'issue de leur bataille contre les dieux, sont capturés par les Hécatonchires qui les enferment dans le Tartare et en deviennent les gardiens[53]. Mais dans le même temps, plusieurs cosmogonies et théogonies coexistent sans que cela ne pose de problème (Homère présente dans l’Iliade Océan et Téthys comme le couple primordial, tandis que la Théogonie d'Hésiode place le Chaos, puis Éros et Gaïa, aux origines du monde et qu'une secte comme l'orphisme propose encore une autre interprétation). Éditeur classique Historique Commentaires (3) Partager. Modifier. La mythologie grecque devient un thème récurrent de chaque nouvelle forme d'art, de la bande dessinée au jeu vidéo. Ont-ils toujours existé ? ... Les lieux . Néanmoins, le statut de la mythologie grecque est complexe, car la mythologie dépasse le cadre de la religion. À toutes les époques, les mythes sont aussi un enjeu politique. Enfin, alors que la différence de statut entre les dieux et les héros est assez appuyée dans les récits, les cultes rendus à des héros (les cultes héroïques) différaient assez peu, dans leurs modalités, de ceux rendus aux dieux[6]. Ainsi, dans Les Euménides, Eschyle, en relatant la purification d'Oreste après le parricide qu'il a commis, l'utilise pour élaborer un récit étiologique expliquant les origines du tribunal de l'Aréopage athénien. Françoise Frontisi-Ducroux, « Les limites de l'anthropomorphisme : Hermès et Dionysos », p.262-263. Or, les Grecs attribuent à leurs dieux des choses qui feraient frissonner le plus sauvage des Peaux-Rouges[101]… » Il s'agissait donc d'expliquer les éléments qui, dans les mythes grecs, paraissaient absurdes et immoraux, en contradiction avec l'image qu'avait alors la Grèce antique, celle du peuple détenteur de la Raison par excellence[102]. Dans les épopées homériques, l’Iliade et l’Odyssée, les héros sont dépeints comme plus forts que les hommes du temps présent, mais inéluctablement mortels : Achille et Ulysse se voient ainsi prophétiser leur mort. Enregistrer. L'histoire de Thèbes a fait l'objet de plusieurs ensembles de récits sur lesquels nous sommes bien renseignés[93]. Celle que nous connaissons le mieux, car elle nous est parvenue en entier, est celle que compose Hésiode dans la Théogonie et selon laquelle existe (ou apparaît) d'abord Chaos, puis Éros et Gaïa (Terre), laquelle engendre Ouranos (Ciel), Pontos (Flot marin) et d'autres divinités, tandis que Chaos en engendre d'autres, les différentes lignées donnant peu à peu naissance, au fil des générations, à toutes les divinités incarnant les aspects fondamentaux de la nature (Hélios, Séléné), aux divinités souveraines (Cronos puis Zeus), mais aussi à des êtres monstrueux qui sont ensuite éliminés ou enfermés par les dieux ou les héros (la plupart des enfants de Nyx, mais aussi Typhée et sa progéniture). Etant Grecque, et rencontrant des gens à l'étranger, on m'a toujours interrogé sur la mythologie grecque et la vie des dieux légendaires de l'Olympe. Par la suite, la tradition littéraire tend à s'écarter d'Homère (chez qui tous les morts partagent le même sort dans l'Hadès, y compris les héros de la guerre de Troie[59]) et à considérer que des héros comme Achille bénéficient d'une vie après la mort plus heureuse que celle du commun des mortels[60]. Mais il faut garder à l'esprit que la société grecque antique ne connaît aucune séparation entre un domaine propre à la religion et le reste de la société : au contraire, la religion est présente de manière diffuse dans tous les aspects de la vie sociale et politique[2]. Toutes les divinités ayant reçu un culte en Grèce antique n'ont pas fait l'objet de récits mythiques. Lettre A dans le lexique de la mythologie grecque. Par ailleurs, chez Homère, le terme de héros est parfois employé de façon assez générale pour désigner des personnages nobles ou remarquables par leur talent[91]. Ce mythe était utilisé par les Athéniens, qui s'en servaient à l'époque classique pour justifier leur supériorité sur les autres cités[41], mais aucune source ne présente clairement de récit selon lequel ce serait toute l'humanité qui aurait été créée de cette façon. Droit d'auteur: les textes sont disponibles sous licence Creative Commons attribution, partage dans les mêmes conditions; d’autres conditions peuvent s’appliquer.Voyez les conditions d’utilisation pour plus de détails, ainsi que les crédits graphiques. Elle avait, dit la légende homérique, six filles et six garçons ; fière de sa fécondité, elle se vanta d'être supérieure à Léto, qui n'avait eu que deux enfants, Apollon et Artémis. Dieux de la mythologie grecque. - Théatre des noces de Thétis et Pélée. La mythologie grecque, c'est-à-dire l'ensemble organisé des mythes provenant de la Grèce antique, se développe au cours d'une très longue période allant de la civilisation mycénienne jusqu'à la domination romaine. L'histoire d'Athènes[95], peu évoquée dans les textes les plus anciens et qui semble avoir pris forme plus tard, vers le début de l'époque classique[96], trouve ses origines dans le mythe des autochtones, hommes nés directement de la terre : le premier est Érichthonios, mais c'est aussi le cas de Cécrops, fondateur de la cité.

Grand Prix Moto De Styrie, François Cheng France Culture, Presnel Kimpembe Femme, Bts Lv2 Espagnol, Traduction Kurde Sorani, Soirée à Thème Nourriture, Que Faire à Budapest Quand Il Pleut, Jade Les Princes De Lamour Instagram, Algérie Part Facebook,

Laisser un commentaire